Écoutez les conseils de votre agent immobilier, mais suivez votre propre instinct pour décider d’un prix équitable. Le calcul de votre offre doit impliquer plusieurs facteurs: à quoi se vendent les maisons dans la région, l’état de la maison, depuis combien de temps elle est sur le marché, les conditions de financement et la situation du vendeur. Au moment où vous êtes prêt à faire une offre, vous devriez avoir une bonne idée de ce que vaut la maison et de ce que vous pouvez vous permettre. Et soyez prêt à négocier des concessions mutuelles, ce qui est très courant lors de l’achat d’une maison. L’acheteur et le vendeur peuvent souvent faire des allers-retours jusqu’à ce qu’ils s’entendent sur un prix.